Le Modélisme
Accueil Actualité
L'association
Contact
La boutique
Histoire et Patrimoine
Le Modélisme
Trains Spéciaux
Les Expositions
Transports Urbains
Tribune Presse
Horaires Comités
Sites Favoris
Accès privé
Le Modélisme
© 2016 A.R.F. - Association des Amis du Rail du Forez - V 5.2

Pages en travaux

Présentation de la section modélisme

Depuis ses débuts, l’association des Amis du Rail du Forez construit et fait vivre des réseaux de modèles réduits.

Le premier réseaux fixe en HO (échelle 1/87e) des années 70, construit dans le local d’origine, a disparu au milieu des années 80 à la suite d’une inondation et a laissé la place à un premier réseau modulaire. Ce réseau en fausse double voie fonctionnait avec une armoire à relais et quelques cartes électroniques « faites maison ». Les concepteurs originels n’étant plus dans l’association le projet d’un réseau entièrement piloté par informatique est né.

 

Au fils des ans, la section modéliste de l’association a diversifié ses activités :

  • Constructions de plusieurs réseaux jouet qui furent exposés en centres commerciaux pour la période de Noël.
  • Restauration en 2003 d’un réseau N qui connaît un franc succès lors de ses sorties ;
  • Dioramas historiques en relation avec la section historique de notre association :
      • soit à l’échelle HO : arrivée du train en 1827
      • soit à l’échelle N : arrivée du train en gare du coteau dans les années 1850 réalisé en 2007-2008.

 Plusieurs projets sont en cours de réalisation et concerne aussi bien le N que le HO. En effet, le club possède deux réseaux qui doivent encore être restaurés, et le grand réseau modulaire subit actuellement des transformations importantes.

 

N’hésitez pas à venir nous rencontrer lors des permanences du samedi entre 14h30 et 17h.

 

Réseau HO Réseau N Dioramas historiques Autres modélismes

Haut de page

 

Actualité du réseau modulaire HO 

 

           Certains d’entre vous s’en étonnent mais aucune sortie du grand réseau n’est envisagée à court terme. En effet, les dernières modifications du trace ont oblige l’équipe des modélistes a reprendre le décor et a créer de nouveaux modules.

L’adjonction d’un terminal de formation des convois (triage), le contournement du viaduc à voie unique et le déplacement des boucles de retournement nous ont conduits à refaire une grosse partie du décor. L’utilisation de nouveaux procédés comme le Grass Master nous permet de représenter des espaces verts très réalistes.

Bien entendu, des qu’un module est rénove, son voisin parait bien vieux. Il faut donc lui redonner un coup de jeune. C’est ce que nous nous efforçons de faire en harmonisant la ville et en essayant de positionner de nouvelles scène, comme un passage a niveau fonctionnel ou l’aménagement des abords de la gare.

        Nous avons créé un passage inférieur sous arches, surplombe d’un village français. Malgré un budget serre, nous essayons de fiabiliser l’utilisation du réseau informatise avec des cartes modernisées qui améliorent l’exploitation. Le réalisme du relief et des constructions est notre combat actuel. Nous gardons le détaillage des scènes de vie pour la fin car il est difficile de garder les personnages en bon état tant que tout n’est pas propre et fiable.

       Ce travail se fait les mercredis soir et les samedis après midi. Les modélistes expérimentes sont les bienvenus, avec leurs conseils avises, mais nous acceptons toutes les bonnes volontés. Nos projets de fond de décors me conduisent a solliciter tous ceux qui ont la fibre artistique et le pinceau facile pour participer a cette réalisation.

       Merci d’avance pour votre soutien.

 

Texte & Photos Eric PESTRE
Haut de page

 

                                         Historique du réseau HO 

              Depuis ses débuts, l'association des Amis du Rail du Forez construit et fait vivre des réseaux de modèles réduits.
Le premier réseau fixe en HO des années 70, construit dans le local d'origine, a disparu au milieu des années 80 à la suite d'une inondation et a laissé la place à un premier réseau modulaire.

Ce réseau en fausse double voie fonctionnait avec une armoire à relais et quelques cartes électroniques "faites maison". Les concepteurs originels n'étant plus dans l'association, le projet d'un réseau entièrement piloté par informatique est né. Le réseau modulaire a alors été entièrement reconfiguré pour parfois ne conserver que la boiserie de certaines parties.
La gare d'origine, à deux fois deux voies, a ainsi été transformée. De nouveaux appareils de voies, à fils à mémoire, spécialement conçus et adaptés aux dimensions des modules, permettent des circulations réalistes avec des entrées et sorties de gares sur n'importe quel itinéraire .

La sécurité des circulations est assurée par un logiciel spécifique qui ne nécessite qu'un câblage léger.
Le réseau ainsi transformé a permis la participation de l'ARF à plusieurs expositions : Riorges, Bonson, Chamalières sur Loire, Aurec-sur-Loire, etc. …
Très vite, la section de modélisme a souhaité agrandir l'ovale de circulation et offrir de nouveaux itinéraires. Les boucles de retournement de l'ancien réseau ainsi qu'un ancien viaduc diorama ont été mis à contribution pour réaliser cette extension.
C'est à cette époque que l'ARF a réalisé le module de présentation dit des "estacades d'Andrézieux" qui retrace l'arrivée du premier chemin de fer à Andrézieux sur Loire et le transfert du charbon stéphanois vers le fleuve.
Toutes ces créations ont été présentées sous chapiteau, en 2002, à la Foire Économique de Saint Etienne dont le thème était "Trains de rêves et rêves de trains".

Ce grand réseau (près de 100 m²) était à l'étroit dans le local historique de l'association et la rénovation de la gare S.N.C.F. de Bellevue a permis à l'ARF de négocier l'occupation de l'ancienne salle à bagages du bâtiment.
Disposant de 150 m² le réseau a été remonté et le projet d'une nouvelle extension s'est fait jour. L'idée est de permettre aux trains d'accéder à l'extension par la voie unique du viaduc et de revenir sur l'ovale principal par un saut de mouton.
Plusieurs modélistes se sont consacrés à cette réalisation.

Haut de page

 

                                Le réseau HO en quelques chiffres  

 

Le réseau HO est piloté par informatique grâce au logiciel « driving railways » de la firme Pégase. Le réseau est découpé en canton et chaque canton est relié à une carte. Ce canton peut être soit à sens unique ou banalisé (circulation dans les deux sens). Une carte gère le logiciel qui permet de créer un TCO (tableau contrôle optique)

 

 

 

 

 

 

Haut de page

 

                           Les dernières nouveautés du réseau HO  

 

Haut de page

 

                                            Galerie photos  

 

Haut de page

 

                                                

 Réseau  N 

Caractéristiques générales :

Echelle : 1/160e (N)

Dimension : 2 mètres par 1,30 mètres

Exploitation : 5 transformateurs, 4 pour la traction, 1 pour les accessoires

Marque de la voie : Arnold

 

Historique :

Ce réseau date des années 1970. A l’époque l’échelle N n’est pas très prisée par les modélistes qui préfèrent l’échelle HO(1/87e). Très peu de constructeur propose alors à leur catalogue des produits à cette échelle, sauf quelques marques allemandes comme Arnold. D’ailleurs, le plan de voie de notre réseau est issu des catalogues « réseau » de la marque allemande Arnold. C’est un de nos membres qui nous l’a cédé au début des années 1980 et il sera entreposé durant des années sur une étagère.

Finalement, c’est au début du XXIe siècle que l’équipe des modélistes de l’ARF décidèrent de remettre sur rail ce sympathique réseau. Ceci permet aussi à l’association de disposer d’un autre réseau susceptible de voyager plus facilement pour participer à des manifestations ferroviaires.

Lorsque les premiers travaux ont commencé, les modélistes ont eu quelques difficultés. En effet, le câblage était inexistant et on n’avait pas de plan. Après des tâtonnements fort nombreux, les travaux de rénovation avancèrent à bon rythme. Une fois le câblage terminé, testé, le décor subit une cure de jouvence : le temps a fait son œuvre sur la couleur de la végétation et sur la solidité des ouvrages d’art. Aux grand maux, les grands remèdes

La première sortie du réseau eu lieu lors de l’exposition de Saint Romain en Popey (69) en avril 2004. A cette époque, l’association ne disposait pas de matériel N et c’est un de nos membres qui fournissait les locomotives, wagons et voitures. Par la suite, l’association a acquis un lot important de matériel (une dizaine de locomotives de marque Minitrix, Arnold, Roco, Lima, et une centaine de voitures et de wagons de marque Arnold).

 

  

Description :

Le réseau possède 4 réseaux indépendants. Ainsi 4 trains peuvent rouler en même temps tandis que 3 autres sont garés en gare. La gare possède 8 voies à quai, un dépôt avec une remise à deux voies pour le garage de deux locomotives à vapeur. Le réseau se décompose d’une double voie en son centre, d’un circuit extérieur et d’un circuit intérieur qui serpente en croisant à deux reprises la double voie.

 

Haut de page

 

                                                Réseau N 

 

 

 

Haut de page

 

                                   

Dioramas historiques

 

L’association a plusieurs dioramas historiques, de différentes tailles et a différentes échelles:

 

  • Le premier est à l’échelle HO et présente l’arrivée du chemin de fer à Andrézieux en 1827.   

Dimension : 1.20*0.60m

Epoque représentée : 1827   Echelle : HO

Lieu représenté : Andrezieux et son port

  

Il était incorporé dans le réseau modulaire HO, mais comme il était souvent en voyage, les modélistes décidèrent de le remplacer.

 

 

  • L’arrivée du chemin de fer au Coteau

 Dimension : 10 modules de 1.20*0.60

Epoque représentée : 1855       Echelle : N

Lieu représenté : L’estacade du Coteau et le Coteau

 

C’est à l’occasion du 175e anniversaire de l’arrivée du rail au Coteau et du 150° de l’arrivée du Rail à Roanne que l’ARF en partenariat avec le Club de Riorges réalisa cette maquette historique.

L’ARF se chargea de la réalisation de l’estacade du Coteau et du matériel roulant et remorqué. Tout a été fait main, puisque aucun modèle réduit n’existait sur le marché. La partie la plus délicate fut la construction de la locomotive à vapeur fonctionnelle.

Haut de page

 

                                                 Autres Modélismes

 

 

 

 

 

 

Haut de page